MICHEL MUSSEAU / QUATUOR JOACHIM – Mandragore, Mandragore ! – CD – TE021

14,90 

1 / Prologue / 3:04
2 / Le festin / 2:50
3 / Les deux soeurs / 4:05
4 / La colère des mariés / 3:46
5 / La quête de la fiole / 2:49
6 / Valse à travers le miroir / 2:33
7 / Mise à mort par chatouille / 4:54
8 / Prélude au crime / 4:14
9 / Les baisers d’amour / 3:14
10 / Danse magique / 4:02
11 / Adagio / 8:09
12 / Suite de Mandragore / 14:57

Dans les années 80 j’écris des chansons. Je les chante dans divers lieux parisiens, des festivals en France, en Belgique, en Suisse. Je rencontre le compositeur Luc Ferrari. Il m’invite à venir travailler dans son studio ; je collabore avec lui pendant dix années (1983-1993) au sein du collectif «La Muse en Circuit» studio de création et de production : nous réalisons des spectacles et des concerts collectifs.

Et puis j’écris des partitions instrumentales et vocales, des musiques pour la danse, le théâtre, le cinéma, la vidéo… des pièces musicales composées autour de scénarios, sorte de cinéma acoustique : «Sapiens sapiens», «Patch», «La Maison Epstair», «Entre deux portes» , «Canon ultime», … Une messe de mariage en latin, un divertissement pour orchestre à cordes et quatre automobiles, trois opéras : «Oswald et Zénaïde» texte de Jean Tardieu, «Archéologie du Vingtième siècle», production La péniche Opéra/ Théâtre du Lierre, «Le Concile d’Amour» adaptation de la pièce d’Oscar Panizza, créé en novembre 2009 Angers Nantes Opéra et tournée. «Bienvenue aux Paradis», cantate phynancière créée en 2007, reprise en 2008 et 2013 à l’Auditorium Saint-Germain à Paris, «Le Jardin des Simples» cantate botanique créée à l’abbaye de Noirlac (mai 2013), novembre 2017 «L’Ebloui» livret de joel Jouanneau productions Ars Nova/Cie le carrosse d’or.

Comme interprète : piano, synthétiseur, scie musicale, voix et comédien, je participe à des ensembles de musique contemporaine, des spectacles de théâtre, de danse, de théâtre musical et des enregistrements divers…

Je reçois le Prix du Meilleur Compositeur de Musique de Scène du Syndicat Professionnel de la Critique Dramatique et Musicale, année 1997-98, pour “Le sang des Labdacides” mis en scène par Farid Paya.

J’ai enregistré trois disques à mon nom : «Sapiens Sapiens » préfacé par György Ligeti (j’en suis fier) – sélection des meilleurs disques 1996 du Monde de la Musique-Jazzman). «Mandragore Mandragore » interprétée par le quatuor à cordes «Joachim», musique pour une chorégraphie de Jean Gaudin. «Tant qu’il y a de la vie, il y a du désespoir» (douze chansons.)

Depuis 1975, mes musiques ont été jouées et entendues au Théâtre de la Gaîté Montparnasse, au Musée d’Art Moderne, au Théâtre National de Chaillot, à l’Olympia, au Théâtre du Lierre, Théâtre d’Ivry, au Festival Musica de Strasbourg, au Festival d’Avignon, au Théâtre de la Ville, à l’Opéra Bastille, à l’Opéra de Lille, à l’Opéra de Nantes, à l’Opéra d’Angers, au Théâtre de la Tempête, au Théâtre des Abbesses, au Théâtre de la Bastille, en Ecosse, en Angleterre, en Suisse, en Belgique, en Espagne, en Italie, au Canada, au Brésil, en Corée…..

Michel Musseau

Partilhe este artigo
Peso
150 g

Avaliações

Ainda não existem avaliações.

Apenas clientes com sessão iniciada que compraram este produto podem deixar opinião.

REF: 3448964602125 Categoria: Etiqueta: